Marin d'eau douce

Publié le par Fried

( Près du lac du Der, Haute Marne)

 

Tu as parcouru les landes.
A l'affût dans les marécages.
Les hautes herbes devant toi se fendent,
tu n'y feras aucun saccage.

C'est un monde inversé,
Il flotte dans la barque.
Le marin n'est pas né,
des reflets d'anciens lacs.

Tes pieds dans la boue,
ton monde s'évase.
Les chants d'oiseaux fous,
t'inspirent ces phrases.

Que la vie est belle
quand on prend le temps.
La nature est fidèle
Pour ses marins d'antan.

Publié dans Nature, Photo, Poésie

Commenter cet article