Vert Aldiss

Publié le par Fried

Vert Aldiss

Dans cette cathédrale végétale,
ce monde vert Brian Aldiss,
tu avances demoiselle fatale.
Tu cherches les sucs ailés délices.

Sans retenir ta faim divine,
meurtre gratuit loi de la vie.
Désir vorace, chacun devine
au jardin clos qui te nourrit.

Ô ta prière est chlorophylle
en direction des proies graciles.
Tu chasses dévote fraiche et agile,
dangereuse sans être nécrophile.

Heurter ta voracité pieuse ?
La cérémonie tu t’en fiches,
par tout ce camouflage tu triches,
sans que tu me mentes, religieuse.

Publié dans Poésie, Photo, Nature

Commenter cet article